Bienvenue dans le monde de l'informatique

 
réseaux
restauration
Internet
sauvegarde
windows 7
windows 8
windows 10
outlook
word
excel

Tutoriels des systèmes d'exploitation

Dans ces tutoriels si dessous, et sur le thème les systèmes d'exploitation, vous apprendrez comment pouvoir utiliser votre système d'exploitation.

Les systèmes d'exploitation aborder dans ces tutoriels, sont les thèmes Windows 7 et Windows 10.

Vous avez des difficultés à faire certains tutoriels, vous pouvez me contacter pour que je puisse vous apporter mon aide et/ou des précisions en remplissent le formulaire de contact.

Tutoriels des Système d'exploitation
Installation d'OS Le clonage Gestion des disques durs
Création de CD ou DVD de réparation Sauvegarde de partition système Migration de Windows 7 à Windows 10


Installation d'OS

système d'exploitation#

Matériel requis et recommander.

Pour Windows 7/10

Conseil : lors de l'installation de l'OS, pensez à diviser en deux partition minimum, de votre disque dur (Système et Données). La taille de la 1er partition "système", est de 10 Go pour Windows XP et de 50 Go pour Windows Vista/7 ; pour la 2è partition "données", elle sera le reste de la capacité restante de votre disque dur.

Exemple pour un disque dur de 500 Go :

Retour


Le clonage

clonage

C'est quoi le clonage d'un disque dur et pourquoi il faut le faire ; le clonage de votre disque dur est une copie intégrale de sa surface sur un autre support (autre disque dur "interne ou externe", DVD, CD, Bande magnétique...), et pourquoi il fait le faire ?

C'est en cas que votre disque dur actuel tombe en panne ou qu'il a un disfonctionnement de l'un de vos programmes ou si vous avez envie de changer de disque dur.

C'est une procédure à faire au moins une fois par mois, si vous ne changer pas votre disque. Cela vous permet d'avoir une sécurité optimale, car quand ça arrive, vous ne pouvez plus récupérer vos données personnelles ou sinon il faut l'amener chez des sociétés spécialisées et sa peu vous coûter très cher.

Donc, je vais vous apprendre comment cloner votre disque dur, afin de vous préserver de ses désagréments ou pour le changement de votre disque dur. Pour cela il vous faudra un logiciel de clonage, comme par exemple : Cloneur Expert de chez Micro Application ou True Image de chez Acronis ou tout autres logiciels similaire (payent ou gratuit) vous permettra de cloner votre disque dur sur un support de votre choix, de préférence externe, pour faire le clonage de votre disque dur ; bien sûr vous pouvez avec certains logiciels ne cloner qu'une partie de votre disque dur (l'une des partitions si vous avec plusieurs).

Retour


Gestion des disques durs

#

Vous devez distinguer les disques de base des disques dynamiques et en comprendre les fonctionnalités avant de pouvoir configurer et gérer des disques durs sur votre ordinateur.

Le but de ce tutoriel est de vous apprendre à effectuer les tâches suivantes :

Utilisation de l’outil de gestion des disques

Dans Windows XP, Vista, 7, 8 et 10, vous exécutez la plupart des tâches dans l'outil de Gestion des disques.

La Gestion des disques, est un composant logiciel enfichable de la console MMC (Microsoft Management Console), et est un outil qui regroupe des tâches pour l'administration des disques locale et à distance. La version en ligne de commande de ce composant est, DiskPart, et est également disponible dans les version Windows. DiskPart permet de configurer le stockage à partir d'un script, d'une session distante ou d'une autre invite.

Utilisez les outils (Gestion des disques et DiskPart) pour effectuer les tâches suivantes :

Dans Windows, vous pouvez exécuter la plupart des tâches portant sur les disques sans éteindre l'ordinateur. La plupart des modifications apportées à la configuration prennent effet immédiatement. Pour ouvrir l'outil Gestion des disques, exécutez la procédure ci-dessous.

  1. Cliquez sur Démarrer,
  2. cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail,
  3. puis cliquez sur Gérer.
  4. Sous l'icône Stockage, cliquez sur Gestion des disques.

L'outil Gestion des disques affiche les disques en modes graphique et liste. Le premier disque dur de votre ordinateur est nommé Disque 0. Le premier lecteur de Cd-rom de votre ordinateur est nommé Cd-rom 0. Le chiffre, zéro (0), est un numéro d'objet et ne peut pas être changé.

Vous pouvez personnaliser l'affichage en modifiant les types d'informations affichées dans les volets et en choisissant les couleurs et motifs utilisés pour afficher les parties du disque. Pour modifier les options d'affichage, cliquez sur Affichage, puis sélectionnez l'option.

Retour

Utilisation de l'outil DiskPart

L'outil DiskPart permet également de configurer et de gérer des disques. Vous pouvez l'utiliser pour exécuter les scripts qui automatisent une série de tâches sur un ou plusieurs ordinateurs, ou pour exécuter des tâches de gestion des disques à partir d'un emplacement distant. Vous pouvez également utiliser DiskPart pour exécuter des commandes directement à partir de l'invite.

Pensez à exécuter des scripts DiskPart lorsque vous automatisez l'installation de votre Windows. Avant d'exécuter une commande DiskPart, indiquez le disque pour l'opération. Pour ce faire, utilisez le numéro de l'objet disque. Windows attribue des numéros d'objet en fonction de l'ordre et du type de périphérique de votre système. La numérotation commence toujours à zéro.

Le premier disque de votre système est donc le Disque 0 ; il s'agit généralement du lecteur C.

Le numéro de l'objet disque peut être affiché dans l'outil Gestion des disques ou grâce à une commande DiskPart, List Disk.

En utilisant DiskPart une fois que vous avez sélectionné un disque, toutes les commandes DiskPart suivantes sont exécutées sur ce disque actif jusqu'à ce que vous sélectionniez un autre disque ou que vous quittez DiskPart à l'aide de la commande "Exit".

Par exemple, à l'invite, tapez la commande suivante :

Cette suite de commandes démarre l'utilitaire DiskPart, fait du disque "0" le disque actif et attribue à ce disque la lettre de lecteur E.

L'utilitaire DiskPart ne dispose pas de la commande format. Vous devez terminer votre script en utilisant la commande exit, puis en exécutant la commande format à l'invite.

Utilisation des disques de base. Les disques de base constituent le support de stockage par défaut des Windows.

Lorsque vous installez un nouveau disque, Windows le configure en tant que disque de base.

L'avantage lié à l'utilisation d'un disque de base est qu'il peut être lu localement par toutes les versions antérieures de Windows, en supposant que son format de fichier (NTFS [NT File System], FAT32 [File Allocation Table] ou FAT) puisse également être lu par le système d'exploitation. Si vous installez un système à double amorçage et qu'un des systèmes d'exploitation peut seulement lire des disques de base, vous devez installer les deux systèmes d'exploitation sur un disque de base.

L'outil Gestion des disques vous permet d'exécuter de nombreuses tâches avec des disques de base. Vous pouvez notamment organiser le disque de base en partitions et lecteurs logiques, et ajouter d'autres disques de base à votre ordinateur.

Retour

Organisation d’un disque de base

Un disque de base peut être divisé en parties plus petites de stockage, permettant ainsi d'organiser les données sur le disque.

Par exemple, vous pouvez diviser votre disque en deux parties : la première pour votre système d'exploitation et les applications, et la seconde pour les données.

Il est également utile de diviser un disque en parties lorsqu'il s'agit d'un système à double amorçage, dans lequel chaque système d'exploitation est installé sur une partie distincte du disque. Les parties d'un disque de base sont des volumes de base ou des partitions.

Les types de partitions disponibles sur un disque de base sont les suivantes :

Aucune lettre de lecteur n'est attribuée à la partition étendue, mais des lettres de lecteur sont attribuées à chaque lecteur logique de cette partition étendue.

Un disque de base peut disposer de quatre partitions principales au plus ou de trois partitions principales et d'une partition étendue avec lecteurs logiques.

Les raisons motivant l'organisation de données en partitions et lecteurs logiques dépendent des besoins de chaque utilisateur et de ceux de l'entreprise.

Retour

Création de partitions et de lecteurs sur un disque de base.

Avant de créer des partitions et des lecteurs logiques, vous devez déterminer les éléments suivants :

Pour créer des partitions et des lecteurs, vous devez avoir ouvert une session en tant qu'Administrateur ou en tant que membre du groupe local Administrateurs. Si votre ordinateur est connecté à un réseau, les paramètres de la stratégie de groupe peuvent vous empêcher d'exécuter cette procédure.

Retour

Création d’une partition principale.

Pour créer une partition principale, exécutez la procédure ci-dessous.

  1. Cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, cliquez sur Gérer, puis, sous Stockage, cliquez sur Gestion des disques.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur une partie non allouée d'un disque de base, puis cliquez sur Nouvelle partition. L'espace non alloué est la partie d'un disque qui n'est pas attribuée à des partitions, des volumes ni des lecteurs logiques. Vous devez choisir une partie non allouée du disque pour créer une partition. Si vous cliquez avec le bouton droit sur un lecteur logique, un volume ou quoi que ce soit d'autre qu'une partie non allouée d'un disque de base, l'option Créer une partition ne sera pas disponible.
  3. Dans l'Assistant Création d'une nouvelle partition, cliquez sur Suivant, puis sur Partition principale. Notez que l'option de lecteur logique n'est pas disponible, car vous pouvez seulement créer un lecteur logique à partir d'une partition étendue.
  4. Suivez les instructions de l'Assistant en indiquant la taille, la lettre de lecteur et le format de fichier de la partition. L'Assistant dispose d'une option pour monter la partition sur un dossier NTFS vide.
  5. Création d'une partition étendue
  6. Vous pouvez créer une partition étendue si vous souhaitez la diviser en un ou plusieurs lecteurs logiques. Pour créer une partition étendue, utilisez l'Assistant Création d'une nouvelle partition et indiquez uniquement la taille de la partition. La lettre de lecteur et le format de fichier sont spécifiés lorsque vous créez les lecteurs logiques.

Retour

Création d'un lecteur logique

Pour créer un lecteur logique, dans l'outil Gestion des disques, cliquez avec le bouton droit sur l'espace libre d'une partition étendue, cliquez sur Créer un lecteur logique, puis suivez les instructions de l'Assistant Création d'une nouvelle partition. L'espace libre fait référence à une partie d'une partition étendue qui n'est pas attribuée à un lecteur logique.

Ajout d’un disque de base.

Si vous devez ajouter un disque, Windows l'ajoute automatiquement en tant que disque de base. Pour ajouter un disque dur d'un ordinateur sur un autre ordinateur, exécutez la procédure ci-dessous.

  1. Par précaution, sauvegardez les données du disque.
  2. Retirez le disque de l'ordinateur d'origine.
  3. Installez le disque sur un ordinateur qui exécute Windows XP Professionnel.
  4. Ouvrez une session sur Windows XP Professionnel en utilisant un compte doté de privilèges administratifs, puis démarrez l'outil Gestion des disques.
  5. Si le disque ne s'affiche pas dans la liste, dans le menu Action, cliquez sur Analyser les disques de nouveau.
  6. Si le disque ne s'affiche toujours pas dans l'outil Gestion des disques, dans l'arborescence de la console Gestion de l'ordinateur, cliquez sur Gestionnaire de périphériques, cliquez avec le bouton droit sur Lecteurs de disque, puis cliquez sur Rechercher les modifications sur le matériel. Lorsque le nouveau disque s'affiche dans l'outil Gestion des disques, les lettres de lecteur sont attribuées en utilisant les premières lettres de lecteur disponibles sur l'ordinateur cible.

Notez que les lettres de lecteur peuvent être réattribuées. Elles n'ont pas besoin d'être séquentielles. Ce n'est pas vrai pour le numéro d'objet du périphérique.

Utilisation des disques dynamiques.

Le type de disque que vous sélectionnez dans Windows XP Professionnel, c'est-à dire de base ou dynamique, détermine la manière dont vous utilisez et gérez l'espace sur votre disque dur. Lorsque vous utilisez des disques dynamiques, les faits ci-dessous sont avérés.

Un disque dur peut être de base ou dynamique, il ne peut être les deux à la fois. Vous ne pouvez pas combiner des types de stockage sur un même disque. Toutefois, si votre ordinateur possède plusieurs disques durs, vous pouvez configurer chacun d'eux sur un ordinateur en tant que disque de base ou disque dynamique. Vous pourrez, par conséquent, disposer de disques des deux types au sein d'un seul système. Lors de l'ajout d'un disque non formaté, le type de disque par défaut est un disque de base. Pour créer un disque dynamique, vous devez convertir un disque de base en disque dynamique. Important Les disques dynamiques ne sont pas pris en charge sur les ordinateurs portables, les disques amovibles ni sur les disques utilisant des interfaces USB (Universal Serial Bus) ou IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers) 1394 (appelées également FireWire). Windows ne prend pas en charge les disques dynamiques si la taille de secteur sur le disque est inférieure à 512 octets ni sur des disques de cluster s'ils sont connectés à l'interface SCSI (Small Computer System Interface) ou à des bus Fiber Channel. Un disque de cluster est un groupe de disques qui fonctionne comme un seul disque. Notez que les disques dynamiques requièrent un espace minimal de 1 Mo pour la base de données des disques dynamiques.

Retour

Conversion d’un disque de base en disque dynamique.

Vous pouvez convertir des disques de base en disques dynamiques à tout moment et, dans la plupart des cas, vous n'êtes pas tenu de redémarrer votre ordinateur pour effectuer la conversion. Si le disque que vous mettez à niveau contient la partition d'amorçage ou la partition système, ou encore un fichier d'échange actif, vous devez cependant redémarrer l'ordinateur deux fois, pour terminer la conversion. Un fichier d'échange actif est un espace de fichier temporaire qui est utilisé pour la mémoire virtuelle. Important Vous devez toujours sauvegarder les données d'un disque avant de procéder à la conversion d'un disque de base en disque dynamique pour vous assurer de ne pas les perdre en cas de problème. Pour convertir un disque de base en disque dynamique à l'aide de l'outil Gestion des disques, exécutez la procédure ci-dessous.

  1. Ouvrez l'outil Gestion des disques.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur le disque de base que vous voulez convertir, puis cliquez sur Convertir en disque dynamique.
  3. Dans la boîte de dialogue Conversion en disque dynamique, sélectionnez le disque que vous voulez convertir. Vous pouvez également convertir un disque de base en disque dynamique en utilisant la version ligne de commande de l'outil Gestion des disques, DiskPart.

Pour ce faire, exécutez la procédure suivante :

  1. Ouvrez une invite, puis tapez: diskpart.
  2. Pour convertir le premier disque de base (disque 0) en disque dynamique, à l'invite diskpart, tapez les commandes suivantes : select disk 0 convert dynamic exit.
  3. Redémarrez votre ordinateur.

La conversion d'un disque de base en disque dynamique transforme les partitions en volumes simples, et le disque reçoit une copie de la base de données des disques dynamiques. À chaque fois que des volumes dynamiques sont créés sur le disque dynamique ou que des volumes sont supprimés ou étendus, seule la base de données des disques dynamiques est mise à jour. La table de partition sur le disque n'est pas mise à jour. Important vous ne pouvez pas utiliser de configuration à double amorçage sur un système qui utilise des disques dynamiques. Si vous convertissez un disque de base en disque dynamique, seul le système d'exploitation en cours d'exécution reconnaît le nouveau disque dynamique. Si plusieurs systèmes d'exploitation sont requis sur un même ordinateur, configurez ce dernier en utilisant des disques de base.

Transformation d'un disque dynamique en disque de base. Vous pouvez rétablir un disque dynamique en disque de base ; cependant, tous les volumes doivent être supprimés avant la conversion. Attention tous les volumes sont supprimés sur un disque dynamique avant qu'il ne soit converti en disque de base. Avant de transformer un disque dynamique en disque de base, transférez-les données du disque sur un autre ordinateur. Pour transformer un disque dynamique en disque de base, exécutez la procédure cidessous.

  1. Sauvegardez toutes les données que vous voulez conserver sur des supports amovibles ou sur un autre disque.
  2. Dans l'outil Gestion des disques, cliquez avec le bouton droit sur le disque dynamique que vous voulez convertir.
  3. Cliquez sur Convertir en disque de base.

Sur un disque dynamique, le stockage est organisé en volumes et non en partitions. Vous pouvez créer l'un des types de volumes (Vous avez trois types de volumes) ci-dessous sur un disque dynamique.

Retour

Volume simple :

Contient l'espace d'un seul disque. Les volumes simples sont, aux disques dynamiques ce que sont les partitions principales aux disques de base.

Volume agrégé par bande :

Combine les zones d'espace libre de deux disques physiques ou plus dans un volume.

Lorsque les données sont écrites dans un volume agrégé par bande, elles sont allouées alternativement et équitablement sur ces disques. Ce processus de répartition des données sur un jeu de disques améliore les performances de disque. Les performances de disque correspondent à la vitesse à laquelle l'ordinateur peut accéder aux données d'un ou plusieurs disques. Cependant, si un disque d'un volume agrégé par bande connaît une défaillance, les données de la totalité du volume sont perdues.

Volume fractionné :

Inclut l'espace disque de deux disques physiques ou plus. Lors de l'écriture de données sur un volume fractionné, la partie du volume située sur le premier disque est d'abord remplie, puis les données sont écrites sur le disque suivant du volume. Si l'un des disques du volume fractionné connaît une défaillance, toutes les données stockées sur ce disque seront perdues. Tout comme un jeu de volumes dans les versions antérieures de Windows NT, un volume fractionné vous permet de combiner le stockage sur disque, mais n'améliore pas les performances de disque.

Retour

Création d’un volume

Avant de créer des volumes, vous devez déterminer les éléments suivants

  1. nombre et type de volumes à créer, taille (en Mo) de chaque volume,
  2. nombre de disques (de deux à 32 disques dynamiques) à attribuer au volume fractionné ou agrégé par bande,
  3. lettres de lecteur à attribuer au volume
  4. format de fichier pour le volume. Pour créer des volumes, vous devez avoir ouvert une session en tant qu'Administrateur ou membre du groupe Administrateurs.

Si votre ordinateur est connecté à un réseau, les paramètres de stratégie réseau peuvent également vous empêcher de créer des volumes. Si vous disposez de privilèges d'administrateur, mais ne pouvez pas créer de volumes dynamiques, parlez-en à l’administrateur réseau.

Création d'un volume simple

Pour créer un volume simple, exécutez la procédure ci-dessous.

  1. Ouvrez l'outil Gestion des disques, cliquez avec le bouton droit sur l'espace non alloué du disque dynamique sur lequel vous souhaitez créer le volume simple, puis cliquez sur Nouveau nom.
  2. Dans l'Assistant Création d'un nouveau volume, cliquez sur Suivant.
  3. Cliquez sur Simple, puis suivez les instructions à l'écran.

Création d'un volume fractionné ou agrégé par bande

Vous devez disposer d'au moins deux disques dynamiques pour créer un volume fractionné ou agrégé par bande. Vous pouvez étendre un volume agrégé par bande ou fractionné sur 32 disques dynamiques au plus. Pour créer un volume fractionné ou agrégé par bande, exécutez la procédure suivante :

  1. Ouvrez l'outil Gestion des disques, cliquez avec le bouton droit sur l'espace non alloué du disque dynamique sur lequel vous souhaitez créer le volume, puis cliquez sur Nouveau nom.
  2. Dans l'Assistant Création d'un nouveau volume, cliquez sur Suivant.
  3. Cliquez sur Fractionné pour créer un volume fractionné ou sur Agrégé par bandes pour créer un volume agrégé par bande, puis suivez les instructions à l'écran. La création de volumes agrégés par bande nécessite que vous sélectionniez deux zones ou plus d'espace non alloué. Ces zones doivent être sur des disques différents.

Retour

Formatage d'un disque dynamique

L'outil Gestion des disques ne dispose pas du formatage FAT ni du formatage FAT32 pour des disques dynamiques. Pour mettre un disque dynamique au format FAT ou FAT32, dans l'Explorateur Windows, cliquez avec le bouton droit sur le disque à formater, puis cliquez sur Formater.

Extension des partitions sur un disque de base

Les partitions d'un disque de base peuvent être étendues si les conditions ci-dessous sont remplies.

Pour étendre une partition vous devez utiliser l'utilitaire DiskPart. Vous ne pouvez pas étendre la partition système ou d'amorçage actuelle.

Extension de volumes sur un disque dynamique

Les volumes d'un disque dynamique peuvent être étendus si les conditions ci-dessous sont remplies.

Notez que l'extension d'un volume simple d'un autre disque est identique à la création d'un volume fractionné.

Retour


Création de CD ou DVD de réparation

réparation

Sous Windows 8 ou 8.1, il n'est plus aussi simple d'accéder aux options de démarrage du PC (boot).

Pour reprendre le contrôle d'un Windows qui refuse de démarrer, il faut disposer d'une clé USB de réparation.

Très pratique, elle permet réparer le boot, d'accéder au Mode sans échec, de restaurer une sauvegarde ou d'appeler la fonction Actualiser le PC (qui remet le PC dans un état antérieur où il fonctionnait normalement).

Pour créer cette clé, aller dans le coin droit haut ou bas et choisisse "Paramètre" puis cliquer sur le panneau de configuration et dans le coin supérieur droit taper dans la recherche "récupération", ensuite, vous verrez apparaitre "Récupération" cliquer dessus, puis sur "créer un lecteur de récupération", acceptez sur la boite de dialogue qui apparait et suivez les instructions.

Retour


Sauvegarde de partition système

Sauvegarde de partition

Vous avez la possibiliter de faire une sauvegarde du système dès la première utilsation, car sur certain ordinateur de fabriquant, on vous le propose dès le premier démarrage de l'ordinateur.

Sinon, Une fois votre PC récemment acheter et bien installé (avec vos logiciels favoris et entièrement configuré, pensez à réaliser une sauvegarde complète de la partition système pour la reconstituer en cas de problème grave.

Windows 7, 8 et 10 propose une telle option, mais elle est vraiment bien cachée !

Lancez une recherche sur les paramètres (touche Windows + W), saisissez "sauvegarde" et cliquez sur "Récupération de fichiers Windows 7.

Puis cliquez sur "Créer une image système" et suivez l'assistant.

Retour


Migration de Windows 7 à Windows 10

migration vers Windows 10

Migration ou aussi appelé mise à jour du logiciel d'exploitation en une version plus ressente.

Quand on parle de migration entre deux OS (Système d'Exploitation), clela veux dire que l'on installe une nouvelle version du système d'exploitation sur un ancien système, on peux appelé ça aussi une mise à jour.

Ici je vais vous monter comment mettre à jour ou migré vers Windows 10 ; vous pouvez le faire soit avec windows 7 que Windows 8 et 8.1, par contre avec Windows XP, vous installez l'OS en totalité et là sans de mise à jour, c'est comme si vous installiez sur un Pc sans OS. Donc pour ceux et celles qui veulent le faire, pensé à faire une sauvegarde de vos données personnel, et de faire et de vérifier vos logiciel favoris, qu'il y a une version pour Windows 10 sinon sa seras perdu.

Bien sur, vous devez avoir une licence pour faire la migration.

Avant de commencer à migrer vers Windows 10, pensez à faire une sauvegarde de vos données personnels en cas ou sa ne marcherais pas.

Retour